USA: les secours forent le sol pour relancer les recherches

Actualités sur le monde des mines et carrières en général.

USA: les secours forent le sol pour relancer les recherches

Message non lupar fabien38 » 09 Avr 2010 18:09

L'exploitation souterraine de charbon est la plus respectueuse pour l'environnement, mais bien entendu, la plus dangereuse.
Lorsque les normes de sécurité créées au fil des décennies d'exploitation minière accident après accidents sont respectées, le risque est fortement réduit.
Mais il n'est jamais nul.
Il apparait dans cette catastrophe que le règlement n'était pas respecté comme il aurait du l'être.
Le responsable; toujours le même, la course à l'argent.



Publié le 07/04/2010 à 16:48 - Modifié le 07/04/2010 à 20:41 AFP
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/ ... 4/0/441878

USA: les secours forent le sol pour relancer les recherches de mineurs

Par Edouard GUIHAIRE

Les sauveteurs foraient mercredi le sol en direction de la galerie où se trouveraient quatre disparus après le coup de grisou qui a fait 25 morts dans une mine de l'est des Etats-Unis dont les conditions de sécurité font l'objet d'interrogations.

L'objectif des forages est de ventiler une cavité à quelque 335 mètres sous terre, remplie de gaz explosifs. Le secouristes avaient dû cesser mardi les opérations dans la mine, située à Montcoal (Virginie occidentale, est) de crainte d'une nouvelle explosion.

Un premier puits a été foré dans la matinée et "nous creusons un second puits", a expliqué Ron Wooten, directeur de l'administration de l'Etat pour la sécurité, la santé et la formation dans les mines.

Un ventilateur "haute pression" installé au sommet des puits devait par la suite aspirer les gaz, a-t-il ajouté.

"Dès que nous nous serons assurés que nous n'avons pas une atmosphère explosive (...) l'équipe des secours retournera dans la mine. Cela pourrait arriver ce soir, dans le meilleurs des cas", a-t-il dit.

"Ils avanceront (dans la galerie) avec des véhicules, avant de continuer à pied", mais leur progression pourrait être freinée par les débris résultant de l'explosion, a-t-il ajouté, évaluant à "deux heures, au mieux", le temps nécessaire pour rejoindre les disparus.

L'espoir de retrouver en vie les quatre mineurs, dont les secours ignorent la localisation précise, reste mince, a toutefois observé le gouverneur de l'Etat, Joe Manchin.

"Quand (les secours) ont foré, ils ont envoyé un signal sonore, comme ils le font habituellement, et ils n'ont pas eu de réponse. C'est un motif d'inquiétude", a-t-il déclaré à l'AFP.

Les secours misent sur la possibilité que les quatre disparus aient pu rejoindre une chambre de secours. La formation des mineurs prévoit qu'en cas d'accident, et faute de pouvoir évacuer, ils aient le réflexe de se réfugier dans cette pièce.

"Il y a une chambre de secours tout près de l'endroit où se trouvaient trois personnes", a expliqué M. Manchin. "Une quinzaine de personnes peuvent y rester pendant 96 heures et deux ou trois personnes bien plus longtemps. Il y a des vivres et tout ce dont ils ont besoin".

L'accident s'est produit lundi après-midi dans la mine d'Upper Big Branch, un vaste complexe industriel accroché aux Appalaches comme une gigantesque pieuvre de métal.

La mine appartient à la société Performance Coal, filiale de Massey Energy, quatrième groupe houiller du pays. Selon la presse locale, l'entreprise a multiplié ces dernières années les amendes pour diverses infractions.

Depuis 1995, l'Administration de la sécurité et de la santé dans les mines (MSHA), un organisme public, a dénombré plus de 3.000 infractions.

Un représentant de Virginie occidentale, Nick Rahall, a annoncé qu'une audition aurait lieu devant le Congrès pour faire la lumière sur la catastrophe. Le sénateur de Virginie occidentale Robert Byrd a pour sa part signifié que les éventuels responsables devraient "rendre des comptes".

Don Blankenship, patron de Massey Energy, a défendu les conditions de sécurité de la mine sur une radio locale, affirmant que la "sécurité des mineurs et le bien-être de leur famille" étaient "prioritaires".

Le long de la route qui borde la mine et traverse une série de villages aux maisons modestes, les habitants ont écrit "Priez pour nos mineurs" sur leur boîte aux lettres ou sur des draps étendus dans les jardins. Mardi soir, des services religieux ont eu lieu dans plusieurs églises en hommage aux victimes.
Avatar de l’utilisateur
fabien38
Fondateur du site
 
Messages: 4005
Inscription: 16 Fév 2008 22:25
Localisation: Grenoble

Retourner vers Actualités sur les Mines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron