Mines Richmont inc./Mine Francoeur : Phase de dénoyage compl

Actualités sur le monde des mines et carrières en général.

Mines Richmont inc./Mine Francoeur : Phase de dénoyage compl

Message non lupar fabien38 » 25 Juil 2010 10:56

C'est pas en France que ça arriverait ce genre de chose, n'est ce pas?

http://www.marketwire.com/press-release ... 286464.htm

07 juil. 2010 08h01 HE
Mines Richmont inc./Mine Francoeur : Phase de dénoyage complétée, début des travaux de développement

MONTRÉAL, QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 7 juillet 2010) - Mines Richmont inc. (TSX:RIC)(NYSE Amex:RIC), (« Richmont » ou la « Compagnie ») a le plaisir d'annoncer que les 17 niveaux de la mine Francoeur sont dénoyés et que les travaux de développement souterrain débuteront la semaine prochaine.

Jusqu'à présent, les infrastructures en surface à la mine Francoeur ont été réaménagées et tout l'équipement requis pour le développement minier est en place. Les travaux préparatoires ont également été effectués sous terre et seront complétés cette semaine afin de débuter les travaux d'excavation de galeries dans le but d'accéder à la zone Ouest. L'installation du réseau électrique souterrain, nécessaire pour amorcer la production commerciale, se fera en parallèle aux travaux de développement.

Le recrutement du personnel pour la mine Francoeur avance à bon train et les équipes requises pour le développement sont déjà en place. La Compagnie croit être en mesure d'attirer de la main-d'œuvre qualifiée nécessaire à l'exploitation, puisque la mine se trouve à 25 km seulement au sud-ouest de Rouyn-Noranda, Québec, au cœur de la ceinture aurifère de l'Abitibi.

Basé sur l'estimation actuelle de réserves probables de 615 664 tonnes à une teneur de 6,91 g/t pour 136 749 onces d'or, la mine Francoeur devrait produire environ 35 000 onces d'or annuellement sur une durée de vie initiale de 4 ans. De 1991 à 2001, Richmont a produit plus de 345 000 onces d'or du gisement no.3, l'une des principales lentilles aurifères du cisaillement Francoeur-Wasa. Malgré la découverte de la zone Ouest à l'époque, la mine Francoeur a cessé les activités de production commerciale en 2001, alors que le prix de l'or était sous la barre des 300 $ US l'once. Compte tenu du prix de l'or significativement plus élevé au cours des dernières années, Richmont a réévalué les ressources sur le projet aurifère Francoeur et a déposé un rapport technique amendé conformément au Règlement 43-101 daté du 19 mai 2010(1) et disponible sur le site Internet de SEDAR (http://www.sedar.com).

La propriété Francoeur renferme également des ressources indiquées de 76 449 tonnes à une teneur de 7,54 g/t pour 18 541 onces d'or et des ressources présumées de 202 250 tonnes à une teneur de 5,95 g/t pour 38 706 onces d'or. Il existe de bonnes possibilités d'accroître les ressources actuelles puisque plusieurs zones minéralisées ont déjà été identifiées par forage dans les épontes supérieures et inférieures de la zone Ouest. Toutefois, du forage de définition supplémentaire à partir de galeries souterraines sera nécessaire pour mieux évaluer leurs dimensions et leurs teneurs avant de les ajouter à l'inventaire minéral. À cet effet, Richmont prévoit entreprendre un programme souterrain de forage d'exploration et de définition dès que les travaux de développement permettant d'accéder à la zone Ouest auront été complétés.

Autres détails à propos de la propriété Francoeur

La propriété Francoeur, détenue à 100 % et couvrant une superficie de 4,08 km2 (408,3 hectares), est située à environ 25 km au sud-ouest de Rouyn-Noranda, Québec. Richmont détient également un intérêt de 100 % dans les propriétés avoisinantes Arncoeur (5,03 km2 ou 503 hectares) et Norex (8 km2 ou 800,4 hectares), qui couvrent respectivement les extensions latérales et en profondeur de la minéralisation aurifère connue. La production historique à Francoeur dépasse 500 000 onces d'or au total, provenant d'environ 2,6 millions de tonnes de minerai à une teneur récupérée de 6,07 g/t d'or.

À propos de Mines Richmont inc.

La Compagnie a produit plus de 1 000 000 d'onces d'or à partir de ses exploitations minières au Québec, en Ontario et à Terre-Neuve depuis 1991. Grâce à son expérience considérable en exploration, développement et exploitation aurifères, la Compagnie est bien placée pour accroître son inventaire de réserves nord-américaines de façon rentable par une combinaison de croissance interne, d'acquisitions stratégiques et de partenariats. Richmont diffuse régulièrement des nouvelles et d'autres renseignements importants sur son site Internet (http://www.richmont-mines.com).

Déclarations prospectives

Le présent communiqué renferme des déclarations prospectives qui comportent des risques et des incertitudes. Dans ce communiqué, l'emploi des termes « projeter », « prévoir », « pouvoir » et des expressions semblables, de même que d'autres verbes au futur, a pour but d'identifier des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont fondées sur nos attentes actuelles et ne représentent qu'un mode temporel.

Les facteurs qui peuvent causer une différence importante entre les résultats réels et ceux indiqués dans les déclarations prospectives incluent les changements dans le prix de l'or au marché, la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain, la teneur du minerai extrait et des difficultés imprévues dans les activités minières pouvant influer sur les revenus et les coûts de production. D'autres éléments, telles des incertitudes en matière de réglementation gouvernementale, pourraient également modifier les résultats. S'il y a lieu, d'autres risques peuvent être décrits dans la notice annuelle ainsi que dans les rapports annuels et intérimaires de Mines Richmont inc.

(1) Règlement 43-101

Le présent communiqué a été révisé par M. Daniel Adam, géo. Ph.D., directeur de l'exploration, un employé de Mines Richmont inc. et une personne qualifiée selon le Règlement 43-101. Les estimations de réserves et de ressources pour le projet aurifère Francoeur sont tirées du rapport technique amendé et redressé conformément au Règlement 43-101 daté du 19 mai 2010 et déposé sur SEDAR le 20 mai 2010. Les auteurs du rapport sont des employés de Mines Richmont inc. et des personnes qualifiées tel que défini dans le Règlement 43-101. Plus précisément, le rapport a été préparé par Daniel Adam, géo., Ph.D., directeur de l'exploration pour Mines Richmont inc., Raynald Vincent, ing., B.Sc.A, M.G.P., géologue en chef pour Mines Richmont inc., et Christian Pichette, ing., M.Sc., vice-président aux opérations pour Mines Richmont inc., tous des personnes qualifiées conformément au Règlement 43-101.

Mise en garde à l'intention des investisseurs américains concernant les estimations des ressources

L'estimation des ressources contenue dans le présent communiqué a été préparée en conformité avec le Règlement 43-101 adopté par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les exigences du R 43-101 diffèrent grandement de celles de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis, soit la United States Securities and Exchange Commission (« SEC »). Dans le présent communiqué, nous utilisons les termes ressources « mesurées », « indiquées » et « présumées ». Bien que ces termes soient reconnus et requis au Canada, la SEC ne les reconnaît pas. La SEC permet aux entreprises minières américaines, lors de leurs présentations auprès de la SEC, de dévoiler uniquement les gisements minéraux qui constituent des « réserves ». Selon les normes américaines, la minéralisation ne peut pas être classée comme une réserve à moins que la décision rendue stipule que la minéralisation peut être économiquement et légalement extraite au moment auquel la décision est rendue. Les investisseurs américains ne doivent pas tenir pour acquis qu'une ressource mesurée ou indiquée sera convertie, en tout ou en partie, en « réserve ». De plus, les « ressources présumées » recèlent une bonne part d'incertitude quant à leur existence et à la possibilité qu'elles puissent être exploitées de façon économique et légale; de plus, les investisseurs américains ne doivent pas présumer que les « ressources présumées » existent ou peuvent être légalement ou économiquement exploitées, ni qu'elles passeront un jour à une catégorie supérieure.


Le site de Richmont, à fouiller...

http://www.richmont-mines.com/op_operations_beaufor

trio.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
fabien38
Fondateur du site
 
Messages: 4005
Inscription: 16 Fév 2008 22:25
Localisation: Grenoble

Retourner vers Actualités sur les Mines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité