Exploitation ferroviaire : notre programme pour un réseau...

Tout ce qui concerne les chemins de fer en voie normale, réseaux industriels, embranchements, vestiges, matériels fixes et roulants, etc... en France

Exploitation ferroviaire : notre programme pour un réseau...

Message non lupar Mirliton34 » 04 Jan 2021 09:15

Lu dans lerail.com du 28/12/2020
SNCF NEWS
EXPLOITATION FERROVIAIRE : NOTRE PROGRAMME POUR UN RÉSEAU HAUTE PERFORMANCE
Un réseau plus fluide et plus capacitaire

Cette politique de modernisation ambitieuse est en ligne avec la priorité affichée du gouvernement d’une meilleure optimisation de notre patrimoine ferroviaire. L’enjeu industriel majeur que poursuit l’entreprise est l’amélioration de l’efficacité du système ferroviaire.

Découvrez notre vidéo sur les objectifs du réseau ferroviaire de demain :

Transformer un système dense

Cette transformation a pour but de répondre à un débit en perpétuelle croissance, avec une hausse du trafic sur les 10 dernières années :

+50% de TER

+40% de Transilien

+30% de TGV

Le programme de modernisation de l'exploitation répond à 3 objectifs :

- accroitre la capacité du réseau existant pour répondre à l'augmentation du nombre de circulations : moderniser les installations de signalisation, réduire l'espacement entre les trains, accroître si besoin la capacité de l'infrastructure
- mieux orchestrer les circulations : des postes d'aiguillage nouvelle génération avec le partenariat d'innovation ARGOS, une régulation plus intelligente, une commande centralisée des circulations, la modernisation du pilotage des installations électriques
- regrouper progressivement la commande des 1 500 postes d'aiguillage du réseau dans des "tours de contrôle ferroviaires" : la commande centralisée du réseau

Notre objectif : mettre plus de trains sur une même infrastructure ferroviaire, pour que le système gagne des parts de marché en matière de mobilité.

L’entreprise pilote ainsi un ensemble de projets afin de créer un réseau « haute performance », plus intelligent, grâce aux télécommunications et au digital.

http://www.sncf-reseau.com

de Mirliton34 :
_ pour le transport des voyageurs, avant de promettre davantage de trains, il faudrait déjà remplir ceux qui circulent aujourd'hui... le train sur long parcours, reste cher, en France, les bus et les autos le concurrencent %)
_ pour le fret (8 à 10 %), ce sont toujours les mêmes promesses d'augmenter le trafic... que la SNCF montre l'exemple en transférant ses filiales de transports routiers, sur le rail... sauf où le rail n'existe pas, évidemment
_ pour les aiguillages, 1500 aiguillages de France seraient donc commandés depuis Paris ?, capitale des Gaules... même si techniquement c'est faisable..., c'est absurde, c'est plutôt contraire à la régionalisation... ce sont les mammouths qui reviennent... les Régions ne sont bonnes que pour faire payer les contribuables * régionaux pour faire fonctionner les trains régionaux en achetant le matériel ferroviaire... en poussant l'absurde plus loin, bientôt, nous n'aurons plus besoin de la SNCF, à force de se défausser ** sur les Régions et de faire du chantage à la fermeture des petites lignes comme dans le Massif-Central ou ailleurs... qui devient un désert ferroviaire... on est loin du temps où le chemin de fer devait relier toutes les préfectures, sous-préfectures, chefs-lieux de cantons...
Exemples de 2 lignes importantes, en grand danger de non-rentabilité, non-compétivité, non performance...etc
Clermond-Ferrand (préf du Puy-de-Dôme-63)<->Arvant (nf)<->Brioude (s-p)<->Alès (s-p)<->Nîmes (préf du Gard_30)
..........................................................Arvant (nf)<>Neussargues (nf)<->St-Flour (s-p)<->Millau (s-p)<->Béziers (s-p)

* la SNCF, c'est aussi les contribuables via l'Etat, sauf les 600 et quelques filiales privées reprises à la SNCF nationalisée par le patronat qui combat es nationaisations...
** par se défausser, je veux dire que la SNCF veut garder les commandes du réseau (aiguillages) mais se débarrassent de certaines charges financières comme les trains régionaux, transférés aux Régions

il n'y a plus de circulation de trains entre Rodez (préf de l'Aveyron) et Séverac-le-Château <-> Millau (s-p de l'Aveyron)
Millau se trouvant sur la ligne à risques Clermont-Ferrand<->Arvant<->Neussargues<->St-Flour<->Millau<->Béziers
Avatar de l’utilisateur
Mirliton34
Administrateur du site
 
Messages: 2790
Inscription: 13 Sep 2008 10:45
Localisation: Sète

Retourner vers Réseau français...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron