La révolution digitale est en marche et elle est verte.

Tout ce qui concerne les chemins de fer en voie normale, réseaux industriels, embranchements, vestiges, matériels fixes et roulants, etc... en France

La révolution digitale est en marche et elle est verte.

Message non lupar Mirliton34 » 12 Jan 2021 18:42

Lu dans lerail.com du 08/01/2021
ALSTOM NEWS
LA RÉVOLUTION DIGITALE EST EN MARCHE ET ELLE EST VERTE
Lorsqu'il s'agit de lutter contre le changement climatique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, il n'existe tout simplement pas de solution de transport plus propre que le rail.

Comme dans de nombreux centres urbains du monde, le nombre de trajets du métro parisien ne cesse d'augmenter. Les chiffres les plus récents, qui datent de 2018, font état d'un total de 1,84 milliard de trajets en 2018, soit environ 5 millions par jour. En 2019, 1,4 million de trajets ont été effectués quotidiennement sur le RER A, une des lignes de banlieue de Paris et ligne ferroviaire la plus fréquentée d'Europe. Ainsi, grâce aux transports collectifs, ce sont des centaines de milliers de voitures en moins chaque jour dans le centre-ville de Paris, ce qui réduit les embouteillages et les émissions de gaz à effet de serre.

Jean-François Beaudoin est diplômé de l'École Polytechnique en 1998 et a obtenu un doctorat en mathématiques et en automatique à Mines Paris Tech en 2004. Il est en charge d'Alstom Digital Mobility depuis 2017. À ce titre, Jean-François dirige l'activité de signalisation mondiale de l'entreprise, y compris les technologies de base du futur telles que la conduite autonome, les outils d'orchestration de la mobilité multimodale utilisant l'intelligence artificielle, ainsi que la cybersécurité.

Lorsqu'il ne réinvente pas la mobilité, vous pouvez le surprendre à Paris sur un terrain de basket ou en train de pratiquer le "Parkour" avec son fils.

Aider les passagers à faire le choix le plus écologique

Mais il ne suffit pas d'offrir la solution de transport la plus écologique, il faut aussi que les gens soient motivés pour l'utiliser. Même si de nombreuses personnes souhaitent réduire leur empreinte carbone, si leur trajet est affecté par des problèmes de retard ou de trains bondés, elles seront moins motivées à choisir les transports en commun plutôt que le confort d'un véhicule personnel.

Comment les opérateurs ferroviaires peuvent-ils s'assurer que les citoyens qui souhaitent soutenir les solutions de transport écologiques choisiront les transports collectifs ? Il est essentiel de garantir la qualité du voyage des passagers, ainsi que la fiabilité de l'offre de mobilité. Le moyen le plus efficace d'y parvenir est la digitalisation de la mobilité qui permet de :
Maximiser la capacité en réduisant jusqu'à 30 % les intervalles entre les trains. Cela permet de faire circuler plus de trains sur la même infrastructure. Le temps d'attente et le temps de trajet du passager sont ainsi réduits. La digitalisation permet ainsi, aux opérateurs, de répondre à une demande croissante, sans investir dans des infrastructures supplémentaires comme la construction de nouvelles voies.
Augmenter la fiabilité et la ponctualité en automatisant la plupart des fonctions de conduite, ce qui se traduit par des accélérations et freinages optimisés, le conducteur pouvant alors se concentrer sur les décisions stratégiques. La digitalisation du rail permet également une meilleure maintenance prédictive grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle.
Améliorer l'efficacité énergétique grâce à l'exploitation automatique des trains. En mettant en place une stratégie de conduite optimale le train établit le compromis idéal entre les dépenses énergétique et le respect des horaires.
Connecter les trains et les passagers pour améliorer l'expérience des voyageurs et fournir une technologie efficace aux opérateurs.
Assurer le bon déroulement du voyage en garantissant la cybersécurité du système et en le protégeant des pirates informatiques qui pourraient tenter de perturber le service.
S’adapter à chaque voyageur

Les offres de mobilité doivent être ajustées pour tenir compte de la demande et fournir des informations fiables et en temps voulu aux passagers. Grâce à l'analyse complexe de données, nous sommes aujourd’hui en mesure d'aider les opérateurs ferroviaires à mesurer la demande en temps réel et à prévoir les flux de passagers. Grâce à l'intelligence artificielle et au machine learning, nous pouvons aujourd'hui utiliser ces prévisions et adapter les offres de mobilité en conséquence, de sorte que le passager peut être certain que les informations qu'il reçoit sont fiables, en temps réel et personnalisées en fonction de ses préférences en matière de mobilité.

L'ère du digital atteint un nouveau sommet

Les solutions digitales sont un élément essentiel de la mobilité durable. Non pas parce qu'elles sont durables en soit, mais parce qu'elles permettent d'augmenter la capacité des systèmes de transport collectif à un coût abordable. Elles garantissent une expérience positive aux passagers, avec une fiabilité et une accessibilité accrue.

Préférer le train, c’est agir pour l’environnement. En réduisant notre empreinte carbone, nous contribuons à un monde durable, pour tous.

www.alstom.com
Avatar de l’utilisateur
Mirliton34
Administrateur du site
 
Messages: 2790
Inscription: 13 Sep 2008 10:45
Localisation: Sète

Retourner vers Réseau français...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités